Hebdo 25 Haut-Doubs


Une nouvelle artothèque sur Pontarlier.

  • Des oeuvres prêtes à orner votre intérieur.
  • Des oeuvres prêtes à orner votre intérieur.
Les Amis du Musée de Pontarlier ont pris le parti de prêter des œuvres d'art.

C'est un pari un peu fou qu'a relevé l'association des Amis du Musée de Pontarlier : proposer à tout un chacun, professionnel comme particulier, d'emprunter une lithographie, une gravure ou encore une estampe. Le but ? Que le plus grand nombre d'entre nous puisse importer un peu d'art chez lui. "Nous avions 254 lithographies précisément, qui dormaient dans nos cartons, explique Françoise Henriet, la présidente de l'association. Après avoir longtemps réfléchi à la question de leur devenir, visité d'autres artothèques de la région, nous avons pris la décision d'ouvrir notre propre structure afin de redonner une nouvelle vie à ces oeuvres." Toutes ces lithographies ont été offertes par monsieur Marguier, le fondateur du GAG (Groupement d'Arts Graphiques) de Besançon, suite à la fermeture de sa propre association.

Nombreux sont les artistes exposés actuellement à l'annexe des Annonciades : Denis Vurpillot, Bichet, Jo Bardoux, Sosolic, Brechat, ... Ces trois derniers, notamment, se disent ravis de l'idée et encouragent vivement l'association dans sa démarche qui se veut autant culturelle que généreuse. "L'adhésion à l'association est de 20€ par personne, ou 30€ par couple. A cela s'ajoute l'inscription à l'artothèque, qui est de 30€ à l'année. Grâce à cela, les inscrits pourront emprunter deux oeuvres tous les deux mois." La première permanence de l'artothèque se tiendra mardi 4 décembre. Les suivantes auront lieu tous les premiers mardis de chaque mois, dans les locaux des Amis du Musée. Un catalogue présentera toutes les œuvres et certaines d'entre elles orneront les murs de l'association. Tout est également présent sur le site internet des Amis du Musée.

Une belle initiative qui permet de côtoyer des œuvres d'art à moindre coût et de changer régulièrement la décoration de sa maison.

"Nous aimerions vraiment que l'art s'expose un peu partout. Nous allons prendre rendez-vous auprès du service de pédiatrie de l'hôpital de Pontarlier pour, pourquoi pas, y exposer les oeuvres de Gindre, qui représentent de beaux animaux. Les entreprises peuvent également se signaler à nous afin d'égayer les murs de leur société. Tout est possible !" conclut Françoise.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales