Hebdo 25 Haut-Doubs


Passation de pouvoir au CPI Marais du Drugeon

  • Le lieutenant Jean-Marie Pagnier serrant la main du sergent Stéphane Curie, symbole de la passation de pouvoir, mais aussi de son soutien. « Je reste derrière s’il a des questions ».
  • Le lieutenant Jean-Marie Pagnier serrant la main du sergent Stéphane Curie, symbole de la passation de pouvoir, mais aussi de son soutien. « Je reste derrière s’il a des questions ».
Après 7 années de bons et loyaux services en qualité de chef de centre à Bannans, Jean-Marie Pagnier passe le relais à Stéphane Curie, passionnément dévoué pour cette cause volontaire. La cérémonie officielle aura lieu le 29 novembre dans la cour de la mairie de Bannans.

Jean-Marie Pagnier, 58 ans, a rejoint le CPI du Marais du Drugeon en 1988. Sur les traces de son papa déjà sapeur volontaire dans le Jura, il y exerce en tant qu’adjudant, puis chef de corps, président des Jeunes Sapeurs Pompiers pendant 12 ans, et aujourd’hui c’est en qualité de lieutenant en double engagement avec Frasne, qu’il va passer ses pouvoirs à une jeune recrue, Stéphane Curie, 38 ans. « Je reste pompier, mais je passe mes responsabilités pour qu’il y ait un jeune avec d’autres ambitions que moi au sein du centre », explique le jeune retraité SNCF. Au cours de ces trente années, il a assisté à l’évolution du centre des Marais du Drugeon, qui regroupe les communes de Bulle, Bannans, La Rivière-Drugeon et Sainte-Colombe, effectue entre 50 et 75 interventions par an, compte 3 véhicules : un VPI (Véhicule de Première Intervention), un VTU (Véhicule Tout Usage), un VLU (Véhicule Liaison Utilitaire) et 17 pompiers : 1 officier, 4 sous-officiers et 12 hommes du rang de sapeur à caporal-chef, qui se trouveront désormais sous la responsabilité du sergent Stéphane Curie, dont la progression est fulgurante. En effet, après trois années de JSP sur Valdahon, il a pratiqué un an en tant que pompier volontaire. Des déménagements ne lui ont pas permis de continuer, et c’est une fois installé à Bannans, où il exerce la profession d’artisan électricien, que sa flamme s’est réveillée. Il a donc suivi, en 2012, 240 heures de formation, puis est passé assez rapidement conducteur d’engin, puis caporal en 2014, sergent en 2017 et désormais chef de centre. « Pendant que je suis dans le bain, c’est plus facile pour continuer les formations », reconnaît-il. Ce sont effectivement  quatre semaines de formations, dont une de management, qui l’attendent à Aix-en-Provence. Sa première ambition est de « garder les effectifs » et de « faciliter la vie des pompiers volontaires par rapport à leur travail ». Avec une moyenne d’âge relativement jeune, les pompiers du CPI Marais du Drugeon sont dans la grande majorité des actifs, confrontés justement à cet aménagement du temps de travail. Le principal projet est celui d’un nouveau local, à l’étude depuis plusieurs années, l’actuel n’étant pas fonctionnel, obligeant entre autres d’avoir des véhicules stationnés dans deux villages : Sainte-Colombe et Bannans.

La cérémonie officielle, moment très important pour les deux officiers, se déroulera au centre d’incendie et de secours de Bannans le 29 novembre, en présence de nombreuses personnalités, parmi lesquelles Joël Mathurin, Préfet du Doubs, Christine Bourquin, Présidente du Conseil Général et du Conseil d’Administration et Stéphane Beaudoux, Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales