Hebdo 25 Haut-Doubs

Lise Vurpillot, une artiste haute en couleurs

  • Lise Vurpillot nous présente son ouvrage "Qu'est-ce qu'elle a ma tête ?"
  • Lise Vurpillot nous présente son ouvrage "Qu'est-ce qu'elle a ma tête ?"
Elle ne se sépare jamais de son carnet de feuilles blanches et croque ce qui l'entoure avec un naturel déconcertant et un talent aussi coloré que reconnu. Portrait d'une artiste-peintre de la Planée qui voit la vie en couleurs.

Parlez-nous de votre parcours.

Je pourrais dire que tout a commencé en maternelle, lorsque j'ai tenu mon premier crayon. Mais en réalité, c'est surtout grâce au collège que j'ai découvert qu'on pouvait faire du dessin un métier. J'ai quand même tenté un bac classique mais grâce à moi, la prof d'économie a compris qu'on pouvait parfaitement ne rien comprendre à l'économie (rires). J'ai donc intégré une école privée à Paris en arts appliqués puis ai étudié 4 ans à l'école Emile Cohl de Lyon. Un de mes professeurs disait de moi que je ne voyais pas la même chose et que je mettais trop de couleurs.

En 2008, vous rentrez en Franche-Comté ?

Oui. J'ai eu la chance de travailler pour la Sarbacane Théâtre, pour qui j'ai fait des illustrations et des décors. J'ai continué à travailler la couleur, au travers de portraits ethniques notamment. La Galerie de la Halle de Pontarlier m'a repérée et j'ai pu y exposer mes toiles.

Vous prospectez un peu partout ?

Oui, et une galerie me répond enfin : celle de Megève. C'était en 2011. Je m'y suis présentée avec un book et je rencontre Nicolas Laborde qui tient la galerie Harmattan. Il me propose de revenir une année plus tard pour m'exposer. En 2012, j'y retourne avec deux toiles en essai. L'une d'elles s'est vendue dès le lendemain. Elle représentait un lion. C'est ainsi que nous avons commencé à travailler ensemble. D'autres galeries ont ensuite suivi, en Belgique, à Riquewihr, à Aigues-Mortes, à la Ferté-Imbault et toujours à la Galerie de la Halle.

Quels sont vos sujets favoris ?
La Nature, et les animaux en particulier. J'adore l'authenticité qu'ils dégagent, uniquement par le regard. Ce sont des sujets formidables, vrais et sincères. Ils ne trichent pas. Et la couleur est toujours au centre de mes toiles.

Ils sont d'ailleurs au cœur de votre nouvel ouvrage, "Qu'est-ce qu'elle a ma tête ?" ?

Oui ! Ce sont plus précisément les animaux de la ferme que l'on retrouve sous forme poétique, grâce aux textes de Jacquy Joguet. Il aura fallu deux ans de travail pour aboutir à ce résultat dont je suis vraiment fière et heureuse. La maison d'édition, Marmaille et Compagnie, est elle-aussi ravie du rendu. C'est l'aboutissement réussi d'un long travail. Et ça nous a donné envie de continuer sur cette lancée ! Les animaux de la forêt et ceux de la jungle auront eux-aussi leur album.

Comment avez-vous réussi à capter cette intensité dans leur regard, ces instants de vie sauvage ?

Je suis allée à la rencontre des animaux dans leur milieu et les ai observés de longues heures durant. Je les ai dessinés sous toutes les coutures. Au bout d'un moment, ils finissent par me connaître et ils s'approchent sans crainte, m'offrant ainsi leurs plus belles expressions. Ils sont très curieux aussi !

D'autres projets en cours ?

Oui, je travaille actuellement avec la Citadelle de Besançon dans un but de sauvegarde et de sensibilisation d'espèces en danger. Il y en a une dizaine en tout,dont le tamarin-lion, le wallaby des rochers ou encore le propithèque couronné, pour ne citer qu'eux. Ils seront représentés sur des panneaux exposés au sein de la Citadelle, parmi trente panneaux en tout. L'inauguration de l'exposition aura lieu fin avril prochain. Les fonds récoltés par les ventes seront reversés à des associations de défense des animaux, comme le collectif Ours, Lynx, Loup ainsi qu'à la Citadelle, pour ses actions en faveur de la biodiversité.

« Qu'est-ce qu'elle a ma tête ?», de Lise Vurpillot et Jacquy Joguet, édition Marmaille et Compagnie. Disponible dès le 15 novembre à l'Intranquille de Besançon et la librairie Rousseau de Pontarlier ainsi que sur Internet. Un beau cadeau à mettre sous le sapin !

Suivez l'actualité de Lise Vurpillot sur sa page Facebook.


Séances de dédicaces

Retrouvez Lise Vurpillot en dédicace :

Samedi 24 novembre : librairie Rousseau, Pontarlier

Vendredi 7 décembre : librairie l'Intranquille, Besançon


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

De l'eau sous le Mont d'Or

La découverte ne date pas d'hier mais est aujourd'hui au coeur des préoccupations.
Publié le 19/11/2018



Bloc-notes

Acdtr Vtt dimanche 27 mai

Publié le 09/05/2018

Acdtr Vtt dimanche 27 mai

Publié le 26/04/2018

Concert de Printemps

Publié le 26/04/2018


Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales