Hebdo 25 Haut-Doubs


La population régionale se stabilise

  • La ville de Besançon fait partie des exceptions en progressant de 0.1%.
  • La ville de Besançon fait partie des exceptions en progressant de 0.1%.
L'INSEE publie une étude portant sur l'évolution démographique de la région Franche-Comté entre 2011 et 2016.

Le résultat est une première, après plus de 50 ans de croissance ininterrompue : la population se stabilise. Globalement, les grandes communes perdent des habitants. Besançon tire cependant son épingle du jeu en prenant le contre-pied de cette tendance, en s'octroyant 587 bisontins supplémentaires, soit une croissance de 0,1%. La population de la capitale comtoise s'élève donc à 116 466 habitants, contre 115 879 en 2011.

Pontarlier n'échappe cependant pas à la tendance en perdant 714 habitants. En 2016, ils étaient 17 284 à vivre dans la ville. Toutefois, la population augmente de 0,2% (autrement dit 233 habitants supplémentaires) dans la Communauté de Communes du Grand Pontarlier.

Les communes de moins de 2000 habitants représentent plus de la moitié de la population régionale. A titre d'exemple, Jougne et Les Longevilles-Mont-D'Or enregistrent toutes deux une progression de 5,1%.Malbuisson, bien que montrant une augmentation de 3,7%, connaît un ralentissement de sa démographie. Quant aux Hôpitaux-Neufs, ils progressent de 2,9%. Bien que toujours attractives, ces communes connaissent un ralentissement de leur progression.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© -2019 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales