Hebdo 25 Haut-Doubs

Alerte aux scolytes

  • Pour les communes c'est un véritable manque à gagner.
  • Pour les communes c'est un véritable manque à gagner.
Le bois asséché par les coléoptères est de moins bonne qualité, sa valeur marchande tendant à baisser.

Le sujet a fait partie de l‘ordre du jour de l’assemblée générale des communes forestières du Doubs qui s’est tenue sur le territoire de la commune des Premiers Sapins. Les dégâts sont importants et nécessitent une surveillance accrue, l’état sanitaire des forêts devenant inquiétant, dans le domaine environnemental et économique, fragilisant la filière bois. 

 

Le scolyte est un insecte appartenant à la famille des Coléoptères (comme le scarabée ou la coccinelle) qui parasite les arbres, se nourrissant de bois. Utile pour la régénération forestière, il se nourrit généralement de bois mort, dont il accélère la décomposition. Cependant, lors de sécheresse notamment, il s’attaque aux arbres sur pied, surtout les épicéas. En se nourrissant du bois tendre situé juste sous l’écorce, il peut causer des dommages importants. La lutte contre ce ravageur repose essentiellement sur la prévention.

La forte prolifération de ces insectes, au moins 2500 au m3, a été constatée dans les forêts situées en dessous de 600 mètres d’altitude, les zones en hauteur n’étant plus épargnées, les sapins pourraient rapidement être attaqués si les conditions météorologiques n’évoluaient pas. L’hiver amenant la pluie et le froid, seul moyen de lutte contre le scolyte, est attendu avec impatience, espérant qu’il soit assez rude pour que les attaques ne reprennent pas au printemps.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer